Expert dans la gestion des biens immobiliers, le gestionnaire immobilier peut être appelé pour administrer le portefeuille immobilier de ses clients qui se trouvent loin de leurs biens immobiliers. Ce spécialiste peut aussi être sollicité pour assurer la fonction de syndic de copropriété. Lui confier cette tâche revient à optimiser sa rentabilité en toute tranquillité. Sans omettre le bonus de ses conseils, de son expertise et même de ses services confortables.

Les formations pour devenir gestionnaire immobilier

Pour pouvoir exercer en tant que gestionnaire immobilier, il faut au moins avoir de sérieuses compétences juridiques entre autres en droit immobilier. Des connaissances techniques sur le bâtiment constituent également des atouts. Outre ces compétences, il doit également disposer de certaines qualités qui incluent un bon sens de la diplomatie, de la pédagogie ou encore une excellente capacité d’écoute. En plus de tout cela, il faut qu’il soit également très disponible et apte à se déplacer. Sinon, tout candidat qui a un diplôme Bac+2 en immobilier ou en commerce peut aussi prétendre à devenir gestionnaire immobilier. Tout en solidifiant ses expériences pratiques, il peut alors à ce stade continuer à faire des études en droit et décrocher une licence professionnelle. De ce fait, tout jeune candidat âgé de moins de 30 ans peut facilement occuper la place d’un gestionnaire immobilier s’il présente avec son diplôme des expériences solides en la matière. Ainsi, s’il a commencé sa carrière avec une rémunération mensuelle moyenne de 2 300 euros bruts, il peut accéder en fin de carrière à 4 500 euros bruts par mois.

Les rôles et missions du gestionnaire immobilier

Ce professionnel se charge des biens immobiliers pour le compte de ses clients. Salarié ou indépendant, il peut généralement endosser deux fonctions qui sont soit la gestion du patrimoine immobilier d’un particulier ou d’une entreprise et la défense de leurs intérêts soit la gestion du syndic de copropriété. Son rôle dans le premier cas reste l’organisation des visites, la présentation des meilleurs candidats à la location aux clients, l’encaissement des loyers, les charges et la comptabilité. Il s’occupe aussi des travaux effectués dans le logement. Enfin, il conseille les clients sur leurs investissements. Quand le gestionnaire immobilier tient le rôle de syndic de copropriété, il doit par contre assurer la gestion au quotidien des finances et l’administration des copropriétés, la recherche des meilleurs prestataires pour réaliser les travaux, le recrutement du personnel de la copropriété comme les gardiens ou les agents d’entretien, etc. Sinon, ce spécialiste s’occupe aussi de récupérer les charges de copropriété auprès de chacun des copropriétaires. De même, il peut convoquer et diriger les assemblées générales de copropriétés ou encore régler les différents litiges et tensions qui peuvent exister entre les copropriétaires.