Si vous êtes propriétaire-bailleur d’un bien locatif, il est important pour vous de comprendre la fiscalité immobilière. Il s’agit de plusieurs dispositifs qui permettent d’alléger votre facture fiscale. C’est une action nécessaire puisque vous pourrez rentabiliser au maximum votre investissement dans l’immobilier. Découvrez dans cet article les points importants qu’il faut prendre en compte sur la fiscalité immobilière.

La fiscalité immobilière dans la pratique

Il est porté à votre connaissance que chaque année de nouvelles mesures de défiscalisations sur l’immobilier sont prises par l’État. Il est donc important de vous mettre au courant des modifications apportées pour profiter de toutes ces dispositions légales. Ces dernières concernent la TVA immobilière, les revenus fonciers, les taxes d’habitation, les divers impôts locaux et bien d’autres encore. Vous pouvez profiter d’une de ces mesures notamment sur les plus-values immobilières ou encore sur la taxe forfaitaire. Si vous faites partie des conditions définies dans ces règles, vous bénéficierez d’une réduction d’impôts assez conséquents. Et surtout si vous avez des biens en location, le gouvernement instaure de nombreuses aides fiscales et de défiscalisations immobilières pour faire davantage de bénéfices.

Qu’en est-il de l’imposition si vous achetez un bien immobilier ?

En achetant un bien immobilier, vous êtes obligé de payer de nombreuses taxes. Toutefois, le montant de ces taxes varie selon les critères du bien immobilier. En autres, si vous acheter dans le neuf, sachez que vous bénéficiez d’une réduction du taux jusqu’à 7 %. Toutefois, la TVA immobilière reste normale c’est-à-dire à 20 %. Dans le cas contraire, si vous achetez un bien ancien, les taxes à prélever sont nombreuses. Vous devez par exemple payer les taxes de mutation, une taxe communale, une taxe régionale, une taxe départementale ou encore les frais d’assiette et de recouvrement. Pour connaitre tous les détails des taxes à payer pour chaque type de bien, vous pouvez vous renseigner auprès de votre centre fiscal ou auprès de votre agence immobilière.

La fiscalité pour les propriétaires immobiliers

Si vous possédez déjà un ou plusieurs biens immobiliers, qu’il s’agisse d’une résidence principale, secondaire ou des biens en location. Sachez que vous êtes automatiquement soumis à la taxe foncière. La taxe d’habitation est obligatoire pour tous les contribuables. Toutefois, si vous habitez une résidence principale, vous bénéficiez d’un abattement de 30 % sur la taxe d’habitation. Il est important de connaitre que si vous mettez en location votre bien, ce sont les loyers perçus qui sont soumis à l’impôt. Si vous louez un logement vide, vous serez assujetti aux revenus fonciers. Si vous louez un logement meublé, vous êtes soumis à l’impôt sur les bénéfices et commerciaux. Sachez que la plus-value que vous obtenez en revendant votre bien peut être exonérée de taxes. Pour plus d’informations supplémentaires, il est conseillé de vous renseigner auprès d’une agence immobilière.